Une porte

C’est incroyable une porte. Ça fait partie d’une paroi sans en être. La matière en est différente, elle marque une rupture avec la continuité du mur et pourtant elle forme mur. Il y a dans celle que j’observe trois gonds brillants qui l’articulent au montant et tout cela est parfaitement agencé. Pas d’espace superflu, tout est emboîté à la perfection et le panneau ne laisse rien filtrer de l’extérieur. Justement une porte définit un intérieur et un extérieur. Quand elle est fermée, on se sent protégé, en sécurité ou à l’inverse emprisonné. Elle constitue la frontière entre deux mondes, deux espaces, deux environnements. C’est une ouverture potentielle dans une paroi aveugle, elle pourrait ouvrir sur n’importe quoi, de l’endroit le plus banal au panorama à couper le souffle. Une porte est un mystère, on ne sait jamais ce qui pourrait se cacher derrière. Une porte est un accélérateur d’imagination. Sur quoi va-t-elle s’ouvrir? Vaste question et encore plus vaste réponse. Réponse qui gît au fond de nous et qu’on aurait envie d’extraire pour décoller de son lit le matin et engager une journée teintée d’extraordinaire.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s