Dans ma rue

Je l’appelle Madame Chapeau. C’est une echte brusseleir. Elle vit dans ma rue et s’arrête toujours devant ma fenêtre pour saluer mes chats. Elle plante son petit museau ridé, face à eux et s’épanche en câlineries de vieille dame. Parfois, elle sonne, s’inquiétant qu’un chat qui ressemble aux miens traîne dans la rue. Et à chaque fois, elle me parle de sa Suzy, sa petite chatte noire, depuis bien longtemps disparue.

– Et je lui dis à ma Suzy, comment tu fais ma crotte pour être aussi belle dès le matin. Moi, ça me prend des heures et je ressemble quand même à rien!

Madame Chapeau n’aime pas les arabes, surtout quand ils partent pour leur ramadan, quelque part à la Mecque et abandonnent leurs chats dans la rue. Ces arabes, ils n’aiment rien, ni les chiens, ni les cochons. Mais qu’est-ce qu’ils aiment à la fin ? Même chez eux , ils se battent !

Madame Chapeau ne s’est jamais mariée. C’est une « Tanguy » qui a toujours vécu avec papa et maman.
Elle me raconte qu’elle a vu les SS emmener Mr Salomon, elle était encore une petite fille et toute la rue assistait à l’arrestation. Je lui demande quel âge, elle avait à l’époque. Sa petite figure se plisse et elle danse d’un pied sur l’autre. C’est une coquette qui refuse de dire son âge.

Publicités

2 réflexions sur “Dans ma rue

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s