Corcovado

Partir tôt car le soleil tape dur quand il est à la verticale. Prendre le bus 497 à Lapa, passer le tourniquet rouge actionné par le préposé aux tickets et bringuebaler au travers de Rio de Janeiro pour être déposé, freins crissants, à la gare du funiculaire qui fait l’ascension du pic de Corcovado, celui où trône le Cristo Redentore, figure incontournable de la ville brésilienne.
Un groupe scolaire patiente sur la placette, une trentaine de filles entre 10 et 12 ans, toutes curieuses, toutes bavardes, toutes excitées.
Notre guide de voyage conseille de s’asseoir à main gauche en entrant dans le wagon et c’est la cohue ! Manifestement, tout le monde a lu le même bouquin ! Le groupe scolaire, lui, est dans le deuxième wagon.
Le petit train rouge entreprend sa lente montée et les plans vertigineux se succèdent. Du wagon 1 nous entendons les gamines du wagon 2, hurler d’une seule et même voix haut perchée, comme à la foire.
Dans la première voiture, nous rions tous de bon cœur, anticipant les cris dès qu’un précipice se dévoile.

Nous rions tous à l’enfance si prévisible et à nos vies suspendues…

IMG_1810

IMG_1811

Publicités

3 réflexions sur “Corcovado

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s