Artbres #2

artbres2

Une cathédrale de pins, les futs bien droits comme des colonnes, plantés dans une dalle de terre tranchée par le cours d’un ruisseau. Ces arbres sont tellement majestueux, ils dégagent une telle aura qu’on les imagine s’élevant lentement du sol, soulevant  la masse de terre qui leur appartient, oscillant un peu pour s’extraire puis une fois stabilisés, montant comme un île, une montgolfière, toujours lus haut, toujours plus altiers.
Et nous, microbes du sol, contemplant le vaste gouffre laissé par leur vide et nous lamentant de leur désertion.

Publicités

16 réflexions sur “Artbres #2

  1. Ah cette photo… cet élan des arbres… beau…
    et cette poésie dans tes mots, les mêmes mais pourtant pas… ils me bercent autrement, et bellement encore… m’inspirent… c’est cette âme que tu y mets…
    Et nous encore, petits microbes… tristes devant le gouffre… que oui, je me lamenterais, nous nous lamenterions, cruel serait l’élancement… en attendant, vouloir toujours et sans cesse se lancer avec l’élan élégant de ces arbres…m’élancer…
    Bref, merci encore pour la beauté, Anick

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s