Au pied de mon tulipier #6

fleurtulipier

Jour gris, lumière terne. Je me presse. Je ne veux pas manquer les fleurs de mon tulipier, en forme de tulipe comme son nom l’indique. Sous son parapluie de feuilles émeraude, je respire calmement, je ne tousse pas. Je flatte la peau de bois de mon arbre, lui demande de me dire un seul mot, un seul. Il dit « amour » et je dis « d’accord ». A partir de là je me tais et je glisse dans sa haute colonne d’énergie concentrée. Des petits insectes transparents et jaune fluorescent grimpent au long de mes jambes nues. Ça chatouille ! Une coccinelle course une fourmis. Elle cherche leurs vaches à lait. Bingo, la bête à bon dieu découvre le troupeau de pucerons dans un repli d’écorce. Sereine, je souris béatement aux brins d’herbe, aux feuilles, aux passants rares à cette heure, à l’ombre couleur d’aquarium. Je vois des mobiles de Calder dans la ramure. Euphorique, je quitte mon poste la tête dans des nuages bleus.

Publicités

4 réflexions sur “Au pied de mon tulipier #6

  1. « Je flatte la peau de bois de mon arbre, lui demande de me dire un seul mot, un seul. Il dit « amour » et je dis « d’accord »…  »
    Je lis « peau de bois » et je craque. Je continue de lire et je me dis que si j’avais été là, on aurait fait l’amour à trois…

  2. J’ai trouvé un tulipier en Tenerife mais ce n’est pas le même arbre. Les fleurs sont rouges et les feuilles sont différentes, pas aussi belles.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s