AUPRÈS DE MON TULIPIER #2

tulipier

Mon tulipier est inaccessible, le parc déjà fermé. Je le vois par-dessus la grille tôlée, peinte d’un bleu sombre. A côté siège la boîte postale rouge, recouverte d’autocollants en tout genre et de tags. J’observe par le trou de serrure et distingue une partie du tronc. Par-dessus l’entrée grillagée, je repère son feuillage vert fragile, enfantin. Le marronnier, à l’avant-plan, contraste par sa masse sombre. Ses feuilles épaisses descendent sur le mur de briques qui clôture le parc, des mains pendantes, désolées, s’excusant de faire écran. La ramure de mon tulipier écrit le printemps, discrètement, comme à regret. On dirait des poils qui poussent lentement sur un crâne dégarni. Un arbre centenaire, émouvant de juvénilité. Je le salue de la main, traverse la rue, m’arrête à l’étal du fleuriste. Des prisonnières tendent leurs jolis bras, l’air de dire  « Prenez-moi, prenez-moi ! »

 

Publicités

6 réflexions sur “AUPRÈS DE MON TULIPIER #2

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s