Madame Plove

Madame Plove nettoie son trottoir tous les vendredis après-midi. Elle jette l’eau et brosse vigoureusement dans le prolongement des limites de sa maison, comme si son trottoir possédait des frontières invisibles. Frontières qui incluent l’arbre et son carré de terre battue. Ce dernier est balayé et débarrassé de ses détritus. Les déchets sont amenés à la rigole et poussés jusqu’au territoire voisin. Ce manège recommence chaque semaine et je l’observe chaque fois, fascinée par la confiance souveraine de cette femme, à posséder sa tranche de trottoir.

Madame Plove à la mer du Nord construit son trottoir de sable devant sa cabine de plage, à gauche le pliant, à droite la glacière, en face le plan incliné de la digue.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s